Réserve


Sida Namibia from Africa Interactive on Vimeo.

Un véritable succès en matière de conservation communautaire.Conservancy2

Lorsque l’on explore les zones de conservation proches de l’hôtel Grootberg, il est difficile d’imaginer que ces belles plaines et canyons étaient autrefois presque entièrement réservés à la chasse.

L’abondance et la diversité des espèces que l’on retrouve dans la réserve de Khoadi Hoas sont très éloignées de ce que les choses étaient au début du siècle. Grâce aux efforts et la coopération des défenseurs de la conservation avant-gardistes, du gouvernement, des sociétés privées et de la communauté autrefois marginalisée qui vit ici, les populations de gibier ont considérablement augmenté et représentent un véritable succès mondial. Cela comprend les espèces menacées telles que le rhinocéros noir, le lion du désert et l’éléphant.

Vers le début des années 1990, le nombre de gibiers était à un niveau historiquement bas en raison de conflits homme-animaux sauvage. Les animaux sauvages ont été considérés comme une nuisance, au mieux, tandis que l’éléphant et les prédateurs constituaient une menace pour les moyens de subsistance des communautés locales. En conséquence, les animaux valaient davantage morts que vifs.

Le braconnage et la persécution des animaux dits « problématiques » (tels que l’éléphant, le lion et autres prédateurs) ont eu lieu sans surveillance. Pendant ce temps, les antilopes et les zèbres ont été inlassablement chassés pour leur viande et leur peau jusqu’à ce que presque tous aient disparu de la région.

Un revirement de situation survient quand se forme en 1990 l’Union des agriculteurs de Grootberg. Cela a induit des changements de politique et a constitué la base de ce qui allait devenir la réserve de Khoadi Hoas.

Grâce aux fonds donnés par l’Union européenne, l’hôtel Grootberg a été construit. Il est devenu le premier hotel à être détenu à part entière par la communauté. L’établissement de l’hôtel a amené de l’emploi et des revenus plus stables pour les membres de la communauté ainsi qu’une source de revenus pour aider et promouvoir des initiatives sociales et les ressources.

Conservancy3

Une réforme dans l’éducation et les efforts de conservation ont positionné la communauté comme gardiens mondiaux et bénéficiaires et la valeur de la réserve a été reconnue. Étant donné que les membres de la communauté composent jusqu’à 98 % des employés de l’hôtel, même d’anciens braconniers sont devenus de fervents défenseurs de l’environnement. Avec des compétences de traque, une connaissance de la brousse et de la region excellentes, ils sont devenus les meilleurs candidats au poste.

Pour ajouter encore aux efforts de conservation, le Fonds des prédateurs a été créé pour indemniser les agriculteurs pour le bétail tué par les prédateurs et pour générer les fonds nécessaires pour les infrastructures afin de minimiser les risques.

Conservancy41

Aujourd’hui, une étude de cas internationale sur la réserve de Khoadi Hoas démontre comment les efforts de conservation peuvent être fructueux et durables sur le long terme. En visitant cet endroit du monde à couper le souffle et en profitant de tout ce qu’elle a à offrir, vous contribuez à la viabilité à long terme de la région, de ses animaux et de sa population.

 

Les étapes de la réserve de Khoadi Hoås:

  • L’hôtel est devenu une source importante de revenus pour la réserve et pour ses membres
  • Avec l’emploi, est venu la possibilité de développer de nouvelles compétences commercialisables
  • Khoadi Hoås est devenue la première réserve communautaire à demander une inscription indépendante
  • La zone de conservation est devenue pionnière dans l’intégration de la faune, du bétail et dans la gestion de l’eau
  • L’hôtel Grootberg est devenu le premier établissement de tourisme du marché intermédiaire à être entièrement détenue par une
  • zone de conservation communautaire
  • Khoadi Hoås est l’une des premières zones de conservation à avoir réintroduit des rhinocéros noirs et des impalas à tête noire
  • La réserve est un gardien agréé » Black Custodian Programme, Ministère de l’Environnement et du Tourisme
  • L’hôtel Grootberg a reçu un Community Benefit Award au prestigieux World Travel and Tourism — Prix du Conseil du « Tourisme de demain »
  • Mise en place d’un régime d’indemnisation pour minimiser l’impact des conflits homme-animaux sauvages
  • Le nombre d’animaux sauvages continue de croître dans la réserve