Fonds Grootberg Lodge pour l’éducation

Étant donné que l’hôtel Grootberg a été construit pour profiter à la communauté locale et la promouvoir, diverses initiatives ont été lancées son achèvement.

Actuellement, 45 personnes sont directement employées à l’hôtel et dix autres personnes sont employées par la réserve. Nous sommes aussi fermement engagés à soutenir la communauté Khoadi Hoas en participant de façon directe à l’accès à l’éducation des enfants les plus défavorisés de la région. Un fonds d’éducation a été mis en place pour participer à la rénovation d’une des deux seules écoles primaires de la région de Grootberg. Le fonds apportera également un soutien aux enfants dont les parents ne peuvent pas payer les frais de scolarité et d’autres nécessités relatives à l’éducation des enfants.

 

Chaque geste compte

Grâce au soutien et à l’engagement direct du public, nous avons l’intention de rénover les structures de l’école primaire Eduard Garoeb, ce qui comprend la cuisine, le dortoir et les salles de classe. À l’heure actuelle, il n’y a qu’une seule toilette pour plus de 250 élèves et des lits dans le dortoir n’ont pas de matelas. On estime à 1 000 000.00 N $ les fonds nécessaires pour que toutes les rénovations soient terminées.


Une bourse a été créée pour aider au sort des apprenants dans le besoin afin de leur permettre de payer les frais de scolarité, le matériel éducatif et les uniformes scolaires. Les enfants sont sélectionnés par un comité composé de membres de la communauté et de la direction de l’hôtel Grootberg sur la base des critères suivants :

  • Les orphelins
  • Les familles avec beaucoup d’enfants
  • Les parents célibataires-chef de famille — en particulier les femmes-chefs de famille
  • Le rapport filles/garçons sera de 60:40 pour faciliter l’éducation des filles
  • Les enfants handicapés
  • Les enfants en famille d’accueil


Pour soutenir l’année complète d’un enfant inscrit à l’école primaire, le coût total serait de 1 130,00 N $. Cela comprend:

  • 330,00 N $ pour les frais d’hébergement
  • 300,00 N $ pour la papeterie
  • 500,00 N $ pour l’uniforme scolaire

Pour une prise en charge complète de l’année d’un étudiant de l’enseignement secondaire, le coût s’élève à 3 150,00 N $, cela comprend:

  • 900,00 N $ pour les frais de scolarité
  • 750,00 N $ pour les frais d’hébergement
  • 1 000,00 N $ pour les uniformes scolaires
  • 500,00 N $ pour la papeterie et les livres

Si vous souhaitez vous joindre à nous dans cet effort pour soutenir l’éducation des enfants de Khoadi Hoas, vous êtes invités à faire un don correspondant à 1 % de votre facture (ou plus si vous le souhaitez !) pour soutenir un enfant dans sa scolarité ou pour les travaux de rénovation de l’école. N’hésitez pas à contacter Simonetta Musso, Directrice RH chez Journeys Namibia ou M. Asser Ndjitezeua, Président de la réserve et poser toutes les questions relatives au Fonds Lodge Grootberg pour l’éducation ou pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez vous impliquer pour aider.

 

Fonds des faune

(Wildlife Fund)

Grâce au succès des efforts de conservation de la réserve, les populations d’animaux sauvages ont augmenté de façon constante dans la réserve.

Cette augmentation ne s’est pas limitée aux herbivores. Les grands carnivores ont également augmenté en nombre. Des incidents de bétail tués par ces prédateurs ont provoqué l’exacerbation des conflits humain/animal sauvage dans la réserve. La réserve en partenariat avec la direction de l’hôtel Grootberg ont élaboré un plan pour réduire l’impact des conflits Homme/animal sauvage.

Avec la création du Fonds des prédateurs, l’hôtel Grootberg donne 25 N $ au Fonds pour chaque observation d’un prédateur par un invité lors des activités à l’hôtel. Les lions, guépards, léopards, chats sauvages, caracals et hyènes tachetées sont inclus dans l’arrangement et le fonds a été mis en place afin de compenser les pertes des agriculteurs.

L’objectif secondaire de ce fonds est de générer suffisamment de capital pour démarrer une campagne de pose de colliers aux lions. Les lions ayant un collier sont plus faciles à surveiller, cela aiderait donc la réserve à prévenir les agriculteurs locaux lorsque les prédateurs sont dans la région. Avec cet avertissement, les agriculteurs peuvent déplacer leur bétail en fonction afin d’éviter les pertes.